Du Sourd

Première Nation Kwakwaka’wakw. Parmi  les Mamalilikala ou « tribu du village de l’île », il y a une histoire à propos d’un ancêtre qui était sourd. Cette histoire a été reproduite dans une danse d’hiver et est au bout du compte devenue une cérémonie d’hiver sacrée qui appartient aux descendants de la famille. Alors que le danseur évolue sur la piste de danse sacrée, il se penche du côté de son unique oreille et prétend écouter les gens et ce qu’ils disent peut être lors du potlatch. La danse est une danse importante et a été effectuée depuis des générations. C’est de cette histoire qu’une caractéristique du peuple Mamalilikala a été passée de génération en génération qui dit que “les Mamalilikala sont vraiment sourds”.

This project was made possible with the support of the Department of Canadian Heritage through Canadian Culture Online
Native Drum