Ancêtres

Première Nation Kwakwaka’wakw UCC – 80.01.17 le Imas est la représentation symbolique d’une personne de haut rang décédée qui revient une dernière fois lors d’un potlatch de commémoration pour transmettre les droits et les privilèges du défunt. Seule la noblesse a le droit d’effectuer cette cérémonie sacrée. L’Imas qui apparaît est le premier être ancestral qui est apparu après le Déluge. Quand l’Imas entre dans la grande hutte, les gens présents étalaient des fourrures de chamois sur le sol sous les pas de L’Imas. Ensuite, ils offraient les fourrures aux chefs, une chacun. L’Imas entre en dansant pendant que les chanteurs chantent doucement. Si le défunt était un Hamat’sa durant sa vie, il reviendra sous forme de Hamat’sa. L’orateur annonce qu’il est le même dans la mort que dans la vie. Les gens présents annoncent que la personne est revenue voir sa famille une dernière fois, qu’il est le même pendant la mort qu’il était durant la vie, faisant référence à son côté surnaturel. La cérémonie est très sacrée et n’était pas très courante dans les temps plus anciens.

This project was made possible with the support of the Department of Canadian Heritage through Canadian Culture Online
Native Drum